La dépendance affective, c’est quoi ?

Si vous manquez de confiance dans vos relations avec les autres, si vous attendez que les autres comblent votre vide affectif, si vous êtes terrorisés à l’idée d’être seul ou si vous n’osez pas être vous-même de peur qu’on vous rejette, vous êtes peut-être dépendant affectif.

Voyons plus en détails à quoi correspond ce piège redoutable, cette sensation qui empêche d’être pleinement heureux et qui nous fait nous sentir impuissants

Définition

La dépendance affective est une maladie, un type de personnalité, un style d’attachement, une souffrance qui touche principalement les femmes. La société et l’éducation leur ont appris à devenir des épouses et des mères, c’est-à-dire des personnes essentiellement centrées sur la responsabilité du bien-être d’autrui. Leurs bien-être et épanouissement personnel passaient au second plan.

Les dépendants affectif n’existent qu’au travers du regard des autres. Manquant de la reconnaissance et de l’amour dont elles avaient besoin durant leur enfance, ces personnes ont développé un profond sentiment d’infériorité et sont très soucieuses de l’opinion des autres à leur égard, allant jusqu’à avoir honte de qui elles sont vraiment et n’exprimant pas leurs besoins. Elles n’ont ainsi pas pu développer leur confiance en soi et ont une très faible estime de soi. Leur besoin d’être complimenté et valorisé est insatiable.

Les personnalités souffrant de dépendance ressentent un immense vide affectif à l’intérieur d’eux, elles ne s’aiment pas, et sont persuadées que le partenaire dont elles tomberont amoureuses pourra combler ce vide. Malheureusement, les dépendants affectifs choisissent bien souvent des partenaires amoureux qui ne leur conviennent pas. Ils vivent alors des ruptures amoureuses à répétition, se remettant aussitôt en couple par peur d’être seul et de se sentir rejeté ou abandonné.

Comment la dépendance se manifeste au quotidien ?

En société, ce type de personnalité est très effacé et introverti. Les dépendants veulent à tout prix renvoyer une image de perfection et préfèrent alors être transparents que prendre le risque de décevoir ou de faire honte aux autres.

En couple, les dépendants affectifs en demande énormément, beaucoup trop même. Ces personnes ne peuvent pas concevoir que leur moitié n’ai pas l’envie de passer tout son temps libre avec elles. Car, elles, elles attendent patiemment leur partenaire, sans rien faire et en ne prévoyant aucune autre sortie, pour être disponible et prête si ce dernier décide de passer du temps avec elles. Elles s’empêchent de vivre, de passer du temps avec leur famille et leurs amis. Au final, elles vivent uniquement à travers leur partenaire.

Se sentant abandonnée et rejetée quand le partenaire passe du temps avec d’autres personnes sans elle, la personne dépendante est souvent extrêmement jalouse et possessive. Ceci donne lieu à des paranoïas (espionner l’autre, compter exactement le nombre de minutes qu’il met à rentrer du travail…) et bien sûr des crises et des disputes en tout genre. Mais le dépendant affectif a trop peur de perdre son partenaire et de se retrouver seul, alors la plupart du temps, c’est lui qui finira par s’excuser.

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *